Comment nettoyer le moteur de son bateau?

Conseils

Lorsqu’un bateau n’est pas entretenu régulièrement, il est normal qu’il perde de son éclat. Les intempéries, les pluies et l’humidité en hiver, les pollens de printemps et autres agressions extérieures n’arrangent pas les choses. Nettoyer et entretenir son bateau permettent également de prolonger sa durée de vie, mais aussi de vérifier si les normes de sécurité sont encore respectées. Grâce à un nettoyage en profondeur, les propriétaires pourront avoir une vision claire des dégâts. Étant donné la complexité des tâches à entreprendre, il est plus prudent de confier cette mission à un professionnel du nettoyage de bateau.

Le moteur est le cœur d’un bateau. Avec les heures de navigations, l’eau, etc., il importe de nettoyer le moteur de son bateau pour le garder en bon état de fonctionnement. Cette opération se fait non seulement en hivernation, mais il est conseillé de la faire régulièrement.

Avant chaque saison, il est conseillé de réviser le moteur pour éviter qu’il ne se détériore. Ceux qui ont l’âme de bricoleur n’auront aucun mal à le faire. Pour les moteurs hors-bords, après chaque sortie de l’eau, il faudra le rincer sans pour autant ouvrir le capot. Puis, faites tourner le moteur en trempant l’embase.

Les moteurs hors-bords

Une fois le moteur démarré, il faut s’assurer que la pompe de refroidissement est bien en marche. Celle-ci ne doit jamais être tournée hors de l’eau. Lors de son transport, il est fortement déconseillé de la mettre tête en bas. Pour l’huilage, faites le choix d’une huile de qualité.

Les moteurs hors-bords nécessitent peu d’entretien. Cependant, il est indispensable de toujours rincer le circuit d’eau et de vidanger l’huile, surtout lorsqu’il s’agit d’un moteur 4 temps. Une fois par an, il faut changer l’huile de l’embase, que ce soit un 2 T ou 4T. La vidange permet de voir si l’eau ne s’infiltre pas dans l’embase. Si tel est le cas, il faut remplacer le joint. Avant chaque hivernage, il importe de rincer le moteur et de vider le carburateur d’essence. Au moment de l’hivernage, la direction, les systèmes de serrage ou encore la commande de barre doivent être graissés. De même, l’essence doit être changée à la remise en service.

Les moteurs in board

Il est conseillé de faire vérifier le niveau d’huile au moins une fois par an. La vidange doit également s’effectuer annuellement. Si l’inverseur ne nécessite qu’une faible quantité d’huile, une seule vérification par an suffit.

Tous les types d’huiles ne sont pas adaptés aux inverseurs, pour certains, une huile spécifique est nécessaire si pour d’autres, une huile moteur standard fait l’affaire. Pour ce qui est de la quantité d’huile, elle doit être celle spécifiée par le constructeur ni plus ni moins. À chaque vidange, le filtre doit être changé.

Sur les moteurs de refroidissement en circuit fermé, il faut s’assurer que la quantité du liquide de refroidissement soit au bon niveau. L’échangeur quant à lui doit être révisé tous les deux ans.

Les moteurs à refroidissement direct ne supportent pas la chaleur élevée. Lorsque la température commence à monter, il chauffe rapidement. Pour pallier ce problème, il faut nettoyer comme il se doit les conduits.

Le circuit de carburant est un élément essentiel du moteur. Il est important qu’il n’y ait pas d’eau dans le décanteur. Pour cela, une vérification régulière est de mise. À chaque vidange, il faut remplacer le filtre à carburant. 

Le plaisancier peut lui-même nettoyer le moteur de son bateau pourvu qu’il sache s’y prendre. S’il y a le moindre doute, il faut faire appel à un professionnel qui garantit un travail optimal et de qualité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.