Quelles sont les étapes de nettoyage d’un bateau

Conseils

Si vous êtes propriétaire d’un bateau, vous savez sûrement que le carénage est une étape essentielle pour en assurer le bon fonctionnement. Le principe du carénage est de sortir le bateau de l’eau pour le nettoyer et effectuer des rénovations et réparations si besoin.

Nettoyer la coque du bateau

Enlever salissures et autres détritus accrochés sur la carène permet d’avoir une vision claire de la coque avant de la traiter. Il est possible de faire briller la coque d’un bateau sans avoir recours à l’eau. Le lavage de la coque sans eau fonctionne comme suit : une solution est directement aspergée sur la coque. Ensuite, on frotte délicatement la partie à nettoyer à l’aide d’un chiffon microfibre. Grâce à son action efficace, il va nettoyer la coque sans l’abîmer.

L’utilisation de produits écologiques, c’est contribuer à économiser l’eau de la planète et préserver l’environnement marin. Pour lutter contre les traces de jaunissement, un papier à poncer fera parfaitement l’affaire. Il suffit de frotter les taches avec celui-ci pour redonner un coup de neuf à la surface. Pour ôter les coquillages accrochés sur la coque, il faut utiliser un grattoir.

Nettoyer les surfaces en inox

Le nettoyage bateau passe aussi par le nettoyage de l’inox. Ce dernier est soumis à des agressions extérieures particulièrement corrosives. L’utilisation d’un produit nettoyant adapté aide à lutter contre cette détérioration. Il suffit de pulvériser les parties en inox puis de les astiquer. Pour un résultat optimal, il est recommandé de repartir le nettoyage en 3 phases : avant/après l’hiver et pendant l’été. Dès que vous avez le temps, n’hésitez pas à faire un petit coup de nettoyage.

nettoyer inox bateau

Nettoyer le teck

La première étape est de nettoyer en douceur le teck avec de l’eau savonneuse pour éliminer les saletés incrustées et les impuretés à la surface. On le réhumidifie ensuite avec de l’eau. Par contre, si cette méthode le protège de la dessiccation, elle ne lui redonnera pas sa couleur d’origine. Aussi, il faut faire attention à éviter d’utiliser un nettoyeur haute pression dont les jets risquent d’abîmer le bois et d’accélérer l’abrasion. De même, lors du nettoyage, il faut frotter le teck avec un mouvement perpendiculaire.

Nettoyer le moteur hors-bord

Après chaque sortie de l’eau, il faut rincer le moteur avec de l’eau douce. S’il existe des oreilles de rinçage, il est aussi possible de tremper l’embase dans l’eau. Avant toute chose, il faut vérifier que la vitesse n’est pas enclenchée et se tenir loin des hélices. Faites tourner le moteur, le temps de vérifier si l’eau ressort bien de l’échappement. Si l’eau ne coule pas, c’est qu’il y a un problème au niveau de la pompe à eau. Soit, un objet bloque le tube d’échappement soit la pompe est endommagée. Après chaque sortie, il faut enlever avec un chiffon humide les dépôts dans le système de propulsion, puis utiliser un produit hydrofuge.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.